Sélectionner une page

On appelle crédence la partie du mur située contre le plan de travail. Elle fait partie intégrante de la cuisine. Elle se doit donc d’être en plus que pratique, esthétique (intégrée à l’ambiance de votre cuisine)

Son choix doit être mûrement réfléchi.

Voici les avantages et inconvénients des différents matériaux :

  1. L’INOX.

L’inox est le vocabulaire des cuisines professionnelles, et autres domaines comme mécanique, médecine…. Il séduit par sa haute résistance à la chaleur. La crédence inox peut avoir plusieurs finitions : brossée, satinée, striée, miroir…. Il est écologique : 100% recyclable.

L’inconvénient : elle peut laisser apparaitre des traces de doigts et sensible aux éraflures.

 

 

  1. LE VERRE

Le verre utilisé pour les crédences est le verre trempé. On l’aime aussi pour son coté « miroir » qui apporte de la luminosité et profondeur à la pièce. Il peut être coloré. Les teintes sont nombreuses. Il résiste très bien à l’eau et à la chaleur. Son absence de joint en fait un matériau contemporain. Plusieurs finitions : transparent, sablée, mate, teintée, laquée, brillante, dépolie …

 

 

 

  1. LE CORIAN ou RESINE DE SYNTHESE

Ce matériau proche du granit est composé de minérales et de résine acrylique. C’est un matériau très solide, doux au toucher. Sa résistance à la chaleur est limitée à 180°C. Il mérite d’être coordonné avec le plan de travail. Sa pose est confiée à un spécialiste !

 

 

  1. LA PIERRE NATURELLE ou TERRAZZO (matériau constitué de fragments de pierre naturelle et marbre aggloméré à du ciment)

Elle apporte authenticité à la cuisine. C’est une valeur sûre pour sa haute qualité. Apprécié pour sa beauté et son élégance. Elle résiste aux chaleurs de près de

 

300°C. Pour un design épuré la crédence doit être le prolongement du plan de travail.

L’inconvénient : certaines pierres n’aiment pas  l’acidité de fruits comme le citron ou la tomate …..

  

  1. LE STRATIFIE

Il existe sous forme de plaque assez large pour pouvoir être redécoupé aux mesures souhaitées. Le stratifié se compose de plusieurs feuilles de kraft enduites d’une résine, d’une feuille décorative (imitation bois, laiton, béton …) et d’un film de protection très résistant. Il recouvre d’un panneau d’aggloméré hydrofuge pour préserver de l’eau et de l’humidité.

L’inconvénient : il ne résiste pas aux fortes températures supérieures à 180°C. Il ne peut pas être placé derrière une plaque de cuisson et il n’est pas écolo ! (il contient des colles, résines … qui participent à la pollution de l’air intérieur.)

 

  1. LA CERAMIQUE / LE CARRELAGE / LA MOSAIQUE / ZELLIGES

Très résistante, la crédence en céramique s’adapte à tout type d’ambiance. Une large palette de formes et couleur permet de trouver le coordonné avec le plan de travail !

Le seul inconvénient : les joints peuvent s’encrasser avec le temps.

   

  1. LE BETON DECO

Effet mat ou brillant avec un grand choix de couleur, il est complétement hydrofuge. Très attrayant pour son aspect tendance brut. Il peut être la continuité du plan de travail.

L’inconvénient : faire un traitement hydrofuge par an contre les projections de graisses ou autres. Il craint la chaleur !

 

  1. LA PEINTURE LESSIVABLE

C’est une peinture acrylique qui résiste aux tâches, à l’eau et à la chaleur.

L’avantage : le prix !

L’inconvénient : moins résistant et durable que tous les autres matériaux.

 

 

 Et pour une crédence qui s’ouvre vers l’extérieur : une fenêtre !